Vous êtes ici » Accueil » Restaurants & bars du Sugar » Sugar Beach en finale du Grand Cordon d’Or de la cuisine française

Restaurants & bars du Sugar 

Sugar Beach en finale du Grand Cordon d’Or de la cuisine française

1er avril 2015

À 24 ans, Krishna, de l’hôtel de luxe Sugar Beach, a fait sensation cette année au cours de la palpitante finale du Concours culinaire du Grand Cordon d’Or. Ce jeune chef, parrainé par le SBR Sun, a remporté le 2ème prix, surclassant les autres jeunes qui ont concouru par le remarquable menu qu’il a proposé qui a impressionné les juges.

Grand cordon d’or de la cuisine française

Cette année, le thème du concours était un saumon en koulibiac, un clin d’œil à l’année de la Russie célébrée à Monaco avec trois garnitures et des œufs à la neige en travaillant obligatoirement le caramel. À l’issue des éliminatoires, il restait sept candidats en finale ; tous venaient d’un peu partout : l’île Maurice, Bastia, Nice, Marseille, Saint-Chély d’Apcher (Lozère), Grenoble et Monaco. Ils ont tous travaillé de la manière la plus brillante sous l’œil attentif du parrain de cette promotion de 2015, Jean-Claude Brugel, Meilleur ouvrier de France 1996, qui dirige les cuisines du Café de Paris, à Monte-Carlo, et du jury technique formé de Mario Muratore, ancien chef de l’Hôtel de Paris, et Luc Gamel, Meilleur ouvrier de France 2000.

À 15 h 30, au bout de 4 heures de compétition, les sept finalistes ont présenté leurs œuvres aux jurés de dégustation, Ronan Kervarec, chef de La Chèvre d’Or, à Èze-Village, 2 étoiles Michelin, Jean Pallanca, sommelier, Franck Cerruti, chef de l’Hôtel de Paris, à Monte-Carlo, Jordan Teppa, gastronome, Jean-Claude Grenache, restaurateur, Jean-Pierre Rous, maître sommelier, président du Convivium Slow Food de Monaco-Côte d’Azur, Franck Madala, chef pâtissier de l’Hôtel de Paris, à Monte-Carlo, et Serge Thomas, chef pâtissier, qui ont découvert et goûté les plats ainsi que les desserts avant de se réunir pour délibérer.

À 18 h 30, dans le hall imposant du Lycée Technique et Hôtelier de Monaco, Gilles Brunner, président du Grand Cordon d’Or de la cuisine française de Monaco, a annoncé les résultats en commençant par les quatrièmes ex-æquo : les candidats de Saint-Chély d’Archer, de Grenoble, de Monaco ainsi que de Bastia. Il a ensuite égrené une longue liste de prix spéciaux richement dotés avant de dévoiler la composition du podium, 3e : Manon Santini, de Marseille, 2e : Krishna Rana Rattinpoullé, de l’île Maurice, et 1re : Laura Guilhen, de l’École Hôtelière Paul Augier de Nice (professeur de cuisine : Gérard Giraudi), qui s’est vu remettre une magnifique coupe offerte par Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II de Monaco.

Sugar Beach 2ème finaliste du concours

Krishna a affronté en finale nationale sept autres jeunes chefs de premier plan venus des quatre coins du pays au lycée technique de Monaco. Non seulement il se mesurait à d’autres chefs, mais c’était aussi une course contre la montre.

« Grâce à cette magnifique performance, je rentre chez moi avec une expérience inoubliable, des techniques nouvelles et plus d’idées que jamais. Ma famille, mes amis et le chef Mauree m’ont apporté un précieux soutien », a déclaré Krishna, plein d’enthousiasme, après le concours.

Nous attendons avec impatience de voir progresser sa carrière prometteuse au sein de la famille de l’hôtel de luxe mauricien Sugar Beach. De tout cœur, nous lui souhaitons bonne chance et nous sommes extrêmement fiers de son succès en tant que membre de notre personnel. Toute l’équipe de ce resort de luxe félicite Krishna, qui est le premier chef à prendre la deuxième place à la 35ème édition du Concours du Grand Cordon d’Or de la cuisine française.

Toute l’équipe de l’hôtel de luxe 5 étoiles Sugar Beach lui souhaite plein de succès et sommes très fier de sa réussite.

Faire un commentaire
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.